Ariane Ghislain           05 63 75 38 83        07 72 25 85 70 arianeghislain@gmail.com

Témoignages

Tout d'abord je suis allé chez Ariane pour un soulagement de mon dos et mon genou, ce que j'ai recu et même beaucoup plus, qui était inattendu et euphorique. Ma conscience a été prochetée vers un état plus élevé à cause de sa technique et son dom inné. Tout court, j'était éberlué!
Les mots me manquent pour décrire ses soins, dom et abilté.
Jolyon Wilson

Soulagement du dos et genou
,

Je suis persuadé qu'Ariane est l'une des rares pratitiennes de BSR qui a une profonde compréhension et intuitivité de son travail extrèmement effectif. Je suis allé la voir pour mon problème de cou......les résultats sont mémorable.    C'était comme si mon cou avait été huilé et graissé. J'était capable de bouger mon cou comme un enfant....quel plaisir....je me régallais pour chaque autre session........Je suis vraiment désolé qu'elle a quittée l'Afrique du Sud. Jaqi Lee Kinesiologist Professionel, Communicatrice d'Animaux et Thérapiste de Distance.

Mal du cou
,

Diane (10) était incapable de rester tranquille en classe et ses notes n'étaient pas très brillantes non plus. Focaliser était difficile pour elle. Une évaluation de BSR trouva des tensions le long de toute la colonne vertébrale. Cela étonnait les parents puisque Diane ne se plaignait jamais de douleurs à ces endroits. Après quelques mois de BSR ses notes s'amélioraient et elle n'était plus le fauteur de troubles de classe. Les tensions le long de sa colonne vertébrale lui donnaient un état d'être mal à l'aise, d'irritation constante et par conséquent elle était distraite la plus part du temps. Elle n'en disait jamais un mot puisque elle considérait ca comme son état normal.

Des tensions dans les lombaires, le haut du dos et le cou
,

Jean ( 27) était un inconditionnel de fitness. Il exercait chaque jour intensément mais il remarquait qu'il prit chaque rhume et grippe possible. Le BSR trouva que son programme vigoureux d'exerecices amena son corps en stress- surcharge et ébranlait donc son système immunitoire.

Les rhumes et la grippe
,

Christophe (65) était embarrassé d'uriner très fréquemment. Après quelques mois de BSR pour son problème de lombaires qu'il avait depuis des années, l'irritation et la pression sur sa vessie disparurent. Il pût à nouveau jouir d'une vie optimale.

Problemes de vessie
,

Julien (48) avait tellement mal au mollets qu'il ne pouvait plus marcher mais il ne sentait rien dans le dos. Une semaine en traction à l'hôpital ne changa rien à sa condition. La première session de BSR lui donna des maux dans les lombaires du à la restauration de nerfs endormis. La douleur au mollets restaient pareils. Après la deuxième session trois jours plus tard les douleurs aux mollets disparurent et se sentaient maintenant dans les hanches et les lombaires. Après la troisième session 5 jours plus tard les douleurs aux lombaires diminurent. La dernière session fut 3 jours plus tard. En 2 semaines Julien était sans douleur et capable de retourner au travail.

Douleur au mollet causant l’ Immobilité
,

Linda (25) recu la diagnostique de son gynecologue qu'elle était infertile à cause d'un manque d'ovulation. Occasionellement elle remarquait une absence de reflexes dans ses pieds et genoux, du à une compression nerveuse dans la colonne vertébrale. Son étonnement fut grand quand elle tomba enceinte après quelques mois de BSR regulier et son dos était bien amélioré. Elle en souffrait depuis des années.

Infertilité
,

Pendant de nombreuses années Phil (15 ans) était embarrassé de faire pipi au lit. Il avait aussi régulièrement mal au dos. Après trois sessions de BSR où on avait relâcher des tensions au lombaires, il n'avait plus de problèmes de vessie. Un an après les problèmes s'étaient réinstallés à cause d'une chute grave en jouant du rugby. Il lui fallait encore deux sessions de BSR pour remedier le problème.

Faire pipi au lit à cause de douleurs au lombaires
,

Sam, qui n'avait que deux jours était incapable de têter à cause de sa langue qui était contractée d'un côté. Après le relachement de tensions dans son petit cou, sa langue se remit en place et elle pu têter normalement.

Bébé qui ne savait pas têter
,

Francois qui n'avait que 5 mois tenait ses bras en contraction contre sa poitrine et son regard était non ciblé. Après la première session de BSR ses bras se détendirent. La deuxième session lui redonna un regard ciblé et 6 mois plus tard sa grand-mère envoya une photo de lui, accompagnée d'une lettre, disant que sa croissance se développait parfaitement normalement.

Paralysie cérébrale soupsonnée
,

Linda signalait que son bébé de 12 semaines pleurait sans cesse depuis sa naissance, qu'il haussait ses épaules et criait quand on le prenait. Dès que la tension était relachée dans son petit cou, le bébé s'endormait immédiatement pour 10 heures de suite. Les parents épuisés étaient bien soulagés d'avoir un bébé content et placide dorénavant.

Bébé qui pleure sans cesse
,

Après avoir tondu son gazon, Walter (42) développait des douleurs intenses dans la poitrine et de l'essoufflement. Sa condition dura pendant deux semaines, malgré tous les tests medicaux qui etaient négatifs. De la tension a été relachée au sternum et les côtes, faisant disparaître sa douleur qui n'est plus revenue après.

Douleurs de poitine et essouflement
,

La petite Marie de 4 ans se réveillait la nuit souvent avec des douleurs intenses à l'estomac. Sa mère l'emmenait à l'hopital mais tous les tests restaient négatifs. Chez le pratitien de BSR la mère révellait que Marie demandait souvent un jus de fruit glacé avant de se coucher. Cela provoquait de la tension dans le diaphragme et la côte inférieure. Le problème n'est plus revenu depuis que la mère s'abstient à donner la boisson glacèe à Marie avant de se coucher.

Douleurs séveres a l’ estomac
,

A 30 ans Elisabeth souffrait régulièrement de crises d'asthme depuis un whiplash du cou dans un accident de voiture 4 mois auparavant. Trois sessions de BSR étaient suffisantes pour restaurer l'équilibre et mobilité dans le cou et les crises d'asthme disparurent.

Crises d’ asthme
,

Landry (42) se plaignait d'engourdissements dans les bras, des picotements dans les doigts et une faiblesse dans les mains. Des tensions musculaires ont été relachées dans son cou en un délai de quelques sessions de BSR. Il a signalé que pleine mobilité, sensation et force sont revenus dans ses bras et mains une semaine plus tard.

Engourdissements et picotements
,

Elaine (28 ans) souffrait depuis 6 mois de maux de tête sans cesse. Après chaque session de BSR ils disparaissaient mais revenaient chaque fois un jour après. en l'interogeant plus profondément le pratitien a découvert qu'Elaine employait une nouvelle crème de visage. Depuis qu'elle ne l'utilise plus, ses maux de tête ont disparu. Il a fallu une dernière session de BSR pour stabiliser son cou.

Maux de tete continus
,

Olivier décrivait son mal de dos comme si une bayonette était callée dedans. Il souffrait aussi d'essoufflement et d'une douleur dans le bras droit. Après la première session le mal disparaissait. Toutefois, le travail physique intense était encore trop tôt afin de laisser le temps à son corps de se guerir tout à fait.

Douleur au dos grave
,

Gabriel souffrait de sérieuses douleurs dans le cou, les épaules et jambes, même des douleurs de croissance dans les pieds, surtout la nuit. Il ne dormait jamais une nuit entière et avait souvent des cauchemars. Après la troisième session de BSR sa mère était tout à fait éberluée de voir son fils plus à l'aise avec lui-même, heureux et plus sur de soi. Il dort mieux et est plus calme. Il se lève même avant sa mère, fait son lit et mange son petit-déjeuner sans qu'elle doit dire quoi que ce soit.

De douleurs d’ épaules, cou et jambes
,

Sean est né un lundi. Jeudi on ne pouvait pas encore rentrer à cause des pleures constantes de Sean. Le pédiatre pensait qu'il avait des crampes ou que c''etait à cause de la chaleur dans la chambre. On se sentait impuissant étant nouveaux parents. Enfin à la maison il pleurait encore quelques heures mais s'endormait finalement. Le lendemin Il pleurait presque sans cesse et je décidait d'appeler ma pratitienne de BSR. Elle était si gentille de nous recevoir le soir à 19h. Sean avait beaucoup de tensions corporelles, surtout dans la région de l'estomac. Après la session il dormait mieux et était plus calme. Une deuxième session était nécessaire pour relâcher le résidu de tensions. Je peux vraiment recommender le BSR à tout le monde. Depuis 7 ans j'ai moi-même eu plusiers sessions qui m'ont aider avec mes maux de dos. Mainteant c'est plutôt rare et quand ils reviennent, une session de BSR est suffisante pour me sentir alléger pendant des mois. Je suis aussi débarasser de douleurs de dos provoquer par l'allaitement et de tenir mon bébé d'une mauvaise facon.

Le bébé qui pleurait sans cesse
,

Désolé, cet article est seulement disponible en Flamand.

(Nederlands) Een epileptisch kind
,

Depuis plus de 6 ans le côté gauche de mon corps est endormit, du cou jusqu'au pied. De nombreux tests et diagnostiques one été effectués mais sans résultats. Mon coeur a été contrôlé et j'ai fais faire une mammographie. Rien. Alors quelqu'un m'a parlé de BSR et jé l ái essayé. J'était très étonné du résultat immediat. Les sensations endormies ont disparues graduellement. La technique fonctionne vraiment bien chez moi. Je me sens tellement mieux. Dommage de tout l'argent dépensée pour rien. Je me suis senti très dépressif et malheureux mais c'est du passé. Je sens comment mon corps a reprit son auto-guérison. Je veux vraiment recommender le BSR à totu le monde qui souffre de douleurs corporelles.

La moitié du corps endormi
,

Dave est illustrateur et musicien. Une épaule gelée lui rendait le travail et la musique impossible.`Il était incapable de bouger son épaule, avait mal au cou et ne pouvait plus tenir sa guitare. Son médecin lui conseilait des injections de cortisone mais Dave choisit pour le BSR. Après la première sessions un peu de mobilité revenu et il put à nouveau dessiner un petit peu. Après la troixième session il eu mal à la main et au pousse ce qui indique que la pression avait été relâchée dans le cou et la sensation était revenue à ces endroits. Il fallu 7 sessions pour Dave d'être sans douleurs et il retrouva déjà 95% de mobilité dans l'épaule. Il pu à nouveau jouer de la guitare et travailler.

Au lieu d’injections de cortisone
,

Désolé, cet article est seulement disponible en Flamand.

(Nederlands) Verlamming van Bell
,

Désolé, cet article est seulement disponible en Flamand.

(Nederlands) Allergiën
,

Désolé, cet article est seulement disponible en Flamand.

(Nederlands) Oorsuizen
,

Désolé, cet article est seulement disponible en Flamand.

(Nederlands) Voortdurend boeren
,

Désolé, cet article est seulement disponible en Flamand.

(Nederlands) Onvruchtbaarheid
,
Tout d’abord je suis allé chez Ariane pour un soulagement de mon dos et mon genou, ce que j’ai recu et même beaucoup plus, qui était inattendu et euphorique. Ma conscience a été prochetée vers un état plus élevé à cause de sa technique et son dom inné. Tout court, j’était éberlué!
Les mots me manquent pour décrire ses soins, dom et abilté.
Jolyon Wilson

Soulagement du dos et genou,

(,)

Je suis persuadé qu’Ariane est l’une des rares pratitiennes de BSR qui a une profonde compréhension et intuitivité de son travail extrèmement effectif. Je suis allé la voir pour mon problème de cou……les résultats sont mémorable.    C’était comme si mon cou avait été huilé et graissé. J’était capable de bouger mon cou comme un enfant….quel plaisir….je me régallais pour chaque autre session……..Je suis vraiment désolé qu’elle a quittée l’Afrique du Sud.

Jaqi Lee Kinesiologist Professionel, Communicatrice d’Animaux et Thérapiste de Distance.

Mal du cou,

(,)

Diane (10) était incapable de rester tranquille en classe et ses notes n’étaient pas très brillantes non plus. Focaliser était difficile pour elle. Une évaluation de BSR trouva des tensions le long de toute la colonne vertébrale. Cela étonnait les parents puisque Diane ne se plaignait jamais de douleurs à ces endroits. Après quelques mois de BSR ses notes s’amélioraient et elle n’était plus le fauteur de troubles de classe. Les tensions le long de sa colonne vertébrale lui donnaient un état d’être mal à l’aise, d’irritation constante et par conséquent elle était distraite la plus part du temps. Elle n’en disait jamais un mot puisque elle considérait ca comme son état normal.

Des tensions dans les lombaires, le haut du dos et le cou,

(,)

Jean ( 27) était un inconditionnel de fitness. Il exercait chaque jour intensément mais il remarquait qu’il prit chaque rhume et grippe possible. Le BSR trouva que son programme vigoureux d’exerecices amena son corps en stress- surcharge et ébranlait donc son système immunitoire.

Les rhumes et la grippe,

(,)

Christophe (65) était embarrassé d’uriner très fréquemment. Après quelques mois de BSR pour son problème de lombaires qu’il avait depuis des années, l’irritation et la pression sur sa vessie disparurent. Il pût à nouveau jouir d’une vie optimale.

Problemes de vessie,

(,)

Julien (48) avait tellement mal au mollets qu’il ne pouvait plus marcher mais il ne sentait rien dans le dos. Une semaine en traction à l’hôpital ne changa rien à sa condition. La première session de BSR lui donna des maux dans les lombaires du à la restauration de nerfs endormis. La douleur au mollets restaient pareils. Après la deuxième session trois jours plus tard les douleurs aux mollets disparurent et se sentaient maintenant dans les hanches et les lombaires. Après la troisième session 5 jours plus tard les douleurs aux lombaires diminurent. La dernière session fut 3 jours plus tard. En 2 semaines Julien était sans douleur et capable de retourner au travail.

Douleur au mollet causant l’ Immobilité,

(,)

Linda (25) recu la diagnostique de son gynecologue qu’elle était infertile à cause d’un manque d’ovulation. Occasionellement elle remarquait une absence de reflexes dans ses pieds et genoux, du à une compression nerveuse dans la colonne vertébrale. Son étonnement fut grand quand elle tomba enceinte après quelques mois de BSR regulier et son dos était bien amélioré. Elle en souffrait depuis des années.

Infertilité,

(,)

Pendant de nombreuses années Phil (15 ans) était embarrassé de faire pipi au lit. Il avait aussi régulièrement mal au dos. Après trois sessions de BSR où on avait relâcher des tensions au lombaires, il n’avait plus de problèmes de vessie. Un an après les problèmes s’étaient réinstallés à cause d’une chute grave en jouant du rugby. Il lui fallait encore deux sessions de BSR pour remedier le problème.

Faire pipi au lit à cause de douleurs au lombaires,

(,)

Sam, qui n’avait que deux jours était incapable de têter à cause de sa langue qui était contractée d’un côté. Après le relachement de tensions dans son petit cou, sa langue se remit en place et elle pu têter normalement.

Bébé qui ne savait pas têter,

(,)

Francois qui n’avait que 5 mois tenait ses bras en contraction contre sa poitrine et son regard était non ciblé. Après la première session de BSR ses bras se détendirent. La deuxième session lui redonna un regard ciblé et 6 mois plus tard sa grand-mère envoya une photo de lui, accompagnée d’une lettre, disant que sa croissance se développait parfaitement normalement.

Paralysie cérébrale soupsonnée,

(,)